Sport militaire

Week end de l’ascension du 25 au 29 mai Imprimer Envoyer
Mercredi, 07 Juin 2017 10:41
Week end de l’ascension du 25 au 29 mai
Cette année encore, tous les membres de la Section Croisière qui le souhaitaient ont pu faire une belle balade dans les Anglos pendant le week end de l’ascension.
Il a fait beau, aussi ce fut une réussite.
Les horaires étaient « sur mesure » puisque nous nous étions donné rendez vous jeudi à 8 h 30 pour un départ fixé à 9 h.
Avitaillés la veille ou le jour même nos trois croiseurs ont pris le large sous un beau soleil, mais bien moins de vent que prévu. Les essais de spi n’étant pas concluants, la longueur du trajet n’incitant pas à trop trainer, c’est sous voile et moteur que nous sommes descendus vers Jersey. Heureusement, quelques milles avant Corbière nous avons touché un solide vent d’Est et, tirant bords sur bords dans le chenal du Nord, c’est ensemble que nous nous présentions à l’entrée de Victoria Marina.
Quelque peu débordé par l’affluence ,le Harbour Master laissait rentrer les bateaux un peu n’importe comment et c’est dans un port archi- plein que nous avons trouvé une place pour nous amarrer.
Nous nous étions fait du souci pour « Esquina » qui avait engagé son hélice dans un bout mais la ténacité de son skipper en est venu à bout. Il lui à fallu néanmoins prendre un bain très désagréable dans la marina pour finir de tout dégager. Pour ce premier soir c’est l’ »Etac » qui recevait à son bord . L’apéro a duré ce qu’il fallait qu’il dure …. Puis chacun à regagné son bord.
Vendredi nous étions donc à Jersey et la journée fut exceptionnellement chaude. Puisque le courant ne nous permettait pas d’appareiller avant 19 h, chacun à pu profiter soit d’une ballade en ville puis d’une virée au « Trou du Diable », soit d’une belle promenade à Gorey, Mont Orgueil et Sainte Catherine ou bien alors s’adonner au plaisir de la sieste.
A l’heure dite, en route pour Guernesey. Nous n’avons que 25 milles à courir mais nous ne disposons que de 5 petites heures de courant avec un coefficient de 107 ; il ne faut donc pas se planter. Au début le vent est faible mais il se lève et tous nous faisons route sous voile. A minuit nous virons Castel Cornet et une nouvelle fois chacun doit se trouver une petite place sur les pontons extérieurs pleins à craquer. La « Tresco Cup » était encore là. Il était tard, nos bateaux étaient éloignés les uns des autres donc pas d’apéro en commun. Cela ne nous à pas empêché de nous coucher tard ! ! !
Samedi matin Oh surprise !
Il fait un temps de cochon ou presque.
La nuit le bruit des drisses chez les voisins nous laissaient penser qu’il ne faisait pas aussi beau que la veille mais perdre 10° au thermomètre, regarder la grisaille et devoir enfiler un pull ça, ce n’était pas prévu.
Heureusement, petit à petit le ciel s’est éclairé, un rayon de soleil a fait son apparition et nous sommes tous allés manger un véritable breakfast pendant lequel chacun a pu prévoir quelque chose pour l’après midi. Pour les uns ce fut une belle promenade à pied à Fermain Bay, pour d’autre une visite vers la maison de Victor Hugo Ou bien alors vers « Little Chapelle » et, toujours pour le même que la veille, une douce petite sieste réparatrice.
Nos Océanis avaient eu la curieuse idée de rentrer dans Victoria Marina aussi, nous sommes tous allés à bord de l’un d’entre eux pour y prendre l’apéro avant qu’ils ne doivent ressortir vers 20 h lorsque le seuil serait recouvert d’au moins 2 mètres d’eau.
A l’extérieur de la marina il y avait maintenant beaucoup plus de place, nous avons pu nous mettre les uns près des autres.
Que fit tout notre petit monde après le repas du soir ?. Une escapade au « Cock and Bull » ça c’est sur. Nous étions samedi soir, aussi votre narrateur n’ira pas jusqu’à vous dire qu’il n’y eut pas une incursion aux « folies d’Amour »
Chacun savait que nous devions repartir dimanche matin à 7h
Dimanche 28
Le beau temps est encore là. Il n’y a pas beaucoup de vent pour le moment et l’escadre appareille à 7 h pile.
Nous sommes au près, chacun choisi sa tactique.
Le raz est très convenable le vent fraichit un peu, la visibilité ne s’améliore pas et le courant nous propulse à toute vitesses vers le Nord Est
Au Nord de Jardeheu nous nous engouffrons sous un énorme grain orageux. Un vrai déluge, des éclairs un peu partout et pour tous ceux qui n’ont pu se réfugier dans les carrés : La douche assurée. Comme toujours dans ce cas là l’éclaircie revient le soleil aussi et le fort de l’Ouest est en vue.
Comme les années précédentes il y eut un premier, il y eut un deuxième et, bien sur, un petit dernier.
Ce fut un beau week End.
Amitiés à toutes et à tous
Jacques
 
 
 
Copyright © 2017 Club Nautique de la Marine à Cherbourg. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.
Design by handy online shop & windows 7 forum